J'ai attrapé le virus 205

Intro

 

Jusqu'à présent j'ai eu 3 véhicules de tous les jours communément appelée une "dayli", en premier lieu j'avais acheté une Twingo phase 2 en version premium avec siège en cuir et toit ouvrant c'était en 2013 je venais d'avoir le permis, celle-ci ma lâcher peu de temps après il...

Afficher la suite...


Service d'hébergement spécialisé sur le cms 100% français PluXml.

Pourquoi je n'ai pas choisi WHMCS

URédigé par Petit Pouyo P eAucun commentaire | 182 vue(s)

Dans cet article je ne cherche pas à vous influencer dans le choix de votre plateforme de facturation pour vos services web, ce n'est que mon avis et mon retour d'expérience.

Lorsque j'allais mettre sur pied mon hébergeur web éco responsable lavoielibre.fr, je me suis poser la question de la nécessité d'un logiciel pour pouvoir facturer mes clients de manière automatique.


 

L'errance sur la toile

En tant qu'auto-entrepreneur avec une activité de réparation tech j'utilise Abby pour facturer mes clients mais le seul soucis de ce type de plateforme c'est qu'il faut sans cesse créer une facture manuellement à chaque nouvel utilisateur de LVL.

Sur internet le boss dominant est WHMCS.

Qu'est ce que WH quoi ?

WHMCS permet aux entreprises de créer des factures personnalisées et fournit des fonctionnalités de facturation telles que les notifications de facture, les notifications de rappel de paiement et les passerelles de paiement intégrées telles que PayPal, Sage Pay et Quantum Gateway. Le système automatise divers processus tels que la configuration des services à la réception du paiement, la suspension du compte pour non-paiement, les modifications du mot de passe et les e-mails de bienvenue.

Les produits peuvent être configurés pour l'hébergement, le VPS, les serveurs, le cloud et le SSL. La plateforme intègre également la gestion de domaine, ce qui permet aux clients de gérer les achats de domaine à partir de WHMCS. Les autres fonctionnalités liées au nom de domaine comprennent l'enregistrement automatique, la vérification de la disponibilité, les informations WHOIS, le verrouillage et la synchronisation de domaine. Les modules de rapports et de statistiques suivent les notations de paiement, de recettes et de cas d'assistance. L'application permet de personnaliser la facturation, l'espace client et le formulaire de commande en fonction des besoins de l'entreprise.

Mon avis sur WHMCS

C'est un logiciel très abouti et je comprends parfaitement pourquoi il est leader mondial dans sa catégorie.

A mettre en place c'est pas simple, il y a énormément de bidules à paramétrer, dès que vous êtes inactifs 5 minutes ça vous déconnecte, bien entendu si vous étiez entrain d'effectuer des modifs vous l'avez clairement dans l'os...

Sans parler des centaines de mails et de phrases qui ne sont pas traduits par défaut contrairement à l'interface admin... vous devinez la suite.

Le côté positif pour moi est qu'une fois correctement implémenté tout roule parfaitement, mon registrar à un modules pour gérer les domaines automatiquement, j'arrive à relier Plesk dessus pour la gestion automatique des créations de compte, mise en place des divers offres web que je propose etc... C'est le pied.

Le côté négatif c'est le prix qui tape aux alentours de 22.74€ TTC/mois, certains modules payant donc allant de 15$ à 999$ sans exagération, des màj qui capotent sans arrêts et un service client, comment dire... Doc Gynéco vous voyez ? ;-) et pour finir c'est un logiciel 100% propriétaire :-/ c'est mon côté libriste qui ressors des fois, malgré que j'utilise Windows à 99% du temps et que j'ai un iPhone xD.

La libération a un nom

Son nom est aussi barbare que son concurrent mais le logo rattrape tout, il s'agit de Blesta.

Il est très difficile d'avoir des infos sur ce logiciel à cause d'une ville française du nom de Bélesta qui vient pourrir vos recherches (désolé pour eux).

Quoi de différent(s) ?

Blesta est un logiciel de gestion de la clientèle, de facturation et de soutien pour les fournisseurs d'hébergement, les travailleurs indépendants et d'autres secteurs de services récurrents. Considérée comme une plateforme de facturation pour les fournisseurs d'hébergement, Blesta est ouverte, bien écrite et conviviale pour les développeurs.

L'intro est similaire que WHMCS ceci dit il faut pousser plus loin, Blesta est open-source à 99% les 1% étants les fichiers encodés pour leur licence commerciale.

Ce logiciel est nativement multilingue et il existe une traduction officielle en français (attention cette traduction à été faite par un américain), pour l'entre parenthèse, parce qu'il y a quelques petites fautes d'ortho mais rien de méchant comme par exemple "connection" au lieu de "connexion".

L'installation de Blesta se fait en 3 minutes, il faut dézipper le tout sur votre FTP, lancer l'installation via navigateur web, entrer les infos de la base de données dédiée, paramétrer CRON pour les rafraîchissement auto et vous voila prêt à vendre !

Tout est intuitif, la documentation anglaise est très claire même pour ceux qui ne parlent pas trop l'anglais, à coup de traducteur ça y va tout seul.

Étant un logiciel open-source vous pouvez pousser la personnalisation de votre template à son maximum, entrez par exemple de nouveau champs client ou encore modifier de A à Z l'interface client comme admin.

Pour finir cet article sachez que la communauté de Blesta est très active sur Discord et j'ai pu échanger de nombreuses fois avec son créateur Philip qui est plus que sympathique et n'hésite pas à venir en aide à un pauvre francophone perdu dans cette masse de cow-boy.

Au niveau du prix je paye 12.42€/mois soit une économie annuel de 123.84€ par rapport à WHMCS.

DClassé dans : Informatique ,Mots clés : WHMCS, Blesta

Écrire un commentaire

↓